Lecture : Le piège de l’innocence, de Kelley York

Titre français : Le piège de l’innocence

Titre de la version originale : Modern Monsters

Auteure : Kelley York

 Nombre de pages : 337

Éditeur : Pocket Jeunesse (PKJ)

Genre : Drame

Prix éditeur : 17.50€

Résumé :

Vic Howard a toujours été transparent, ignoré de tous, même de sa propre mère. Un soir, alors qu’il s’ennuie à une fête, il remarque que Callie, une fille de son lycée, a beaucoup trop bu. Il décide de lui venir en aide.
Au matin, la police sonne chez Vic : Callie a été violée, il est le principal suspect. Du jour au lendemain, il est le centre de l’attention, tous le considèrent coupable. Sauf Autumn, la meilleure amie de la victime, qui compte bien s’allier à Vic pour découvrir une vérité que tout le monde préfère taire.

Mon avis :

J’ai vraiment mais adoré ce livre. Il traite d’une cause qui me tient particulièrement et que je refuse, le viol, et surtout dans les campus universitaires.

Le personnage Vic Howard est vraiment malchanceux : il est rejeté par la plupart des gens de son lycée à cause de son bégaiement. C’est ce qui m’a fait m’attacher à ce personnage.

Ce que j’ai aimé du livre est que l’histoire ne » passe pas par 4 chemins », l’auteure est directe (sauf dans la divulgation de la personne qui a violée Callie, mais c’est normal). Une partie du début du livre nous permet de découvrir comment le système judiciaire américain traite les suspects de viol(s).

L’histoire est vraiment prenante et géniale ! C’est le deuxième livre que je lis de cette auteure et je trouve qu’il est aussi bien que son précédent roman : Sous la même étoile, un de mes 5 livres favoris de 2016.

Je ne m’attendais pas du tout à ce que se soit … qui ait violé Callie. J’ai vraiment adoré son personnage tout au long de l’histoire et à la fin du livre j’ai tout simplement dit (excusez moi d’avance pour la vulgarité…) : « Quel bel enfoiré ».

Dernier livre lu de 2016 et véritable coup de cœur, je lui ait mis la note de 20/20.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Marinette dit :

    Perso, j’avais deviné l’identité du coupable… Mais bon, ça ne m’a pas empêché de bien apprécier cette lecture quand même 🙂

    J'aime

    1. Au début, je ne pensais pas savoir qui était le coupable, mais un fur-et-à-mesure je me suis dit que c’était de plus en plus probable que … le soit !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s